Trésors urbains, Venise

Arriver à Venise par un doux après-midi d’hiver

31 décembre 2015
arriver-a-venise-bateau-navette-aeroport

Il y a un an presque jour pour jour, nous arrivions à Venise. On a beau avoir été prévenu maintes fois, avoir lu sur la ville, vu des photos, rien ne prépare à cet instant magique. Ce moment où on embarque sur le petit bateau qui nous mènera de l'aéroport Marco Polo au centre de Venise. Une traversée qui s'impose comme un trait d'union entre la vraie vie et le mythe. La vie moderne et le romantisme. Pas celle des amoureux non, mais le romantisme, le vrai. Celui des sentiments exacerbés, des envolées passionnées, entre émerveillement et mélancolie. Ce rendez-vous avec soi-même, hors du temps, au rythme des gondoles et des vaporettos, de cette immense lagune qui s'étiole.

Les yeux rivés sur les flots, on se laisse happer par cette atmosphère si romanesque. Chaque détail rencontré semble une histoire en devenir, une invitation à la rêverie  et à l'introspection. Les îlots se dessinent à l'horizon et se succèdent. Murano, Cimitero, Torcello, Burano au loin...Une toute autre vie se révèle, une vie régie par les eaux.

Les variations de tempo se croisent et s'entremêlent. Vaporettos, bateaux-taxis et barques de pêcheurs composent le paysage, chacun à sa propre cadence. La lenteur conjuguée au moteur qui vrombit et glisse sur l'eau. Les mouettes, huchées sur leur pique de bois, observent cette vie en apesanteur. Impassibles aux vagues, impassibles au vent.

À peine commence-t-on à apercevoir, au loin, Venise découpant le ciel, que les discussions se taisent. L'émotion est palpable, l'excitation à fleur de peau. La Punta della Dogana s'avance pour nous accueillir, de sa prestance élégante et fière, tandis que le dôme de San Marco se devine en ombre chinoise. Les rives de Venise s'illuminent dans la nuit tombante, flanquées de leurs célèbres gondoles bercées par le doux roulis des flots. La magie opère, il n'y a pas de doute, nous sommes bien arrivés à Venise la Serenissime.

Fermata San Marco, tout le monde descend. arrivee-venise-ile-torcello-voyage

taxi-prive-venise-italie torcello-venise-italie-hiver escale-a-venise-italie arrivee-venise-bateau-hiver bateau-venise-hiver voyage-a-venise-italie pecheur-a-venise-lagune vaporetto-venise-serenissime-hiver photo-venise-italie-hiver sunset-venice-italy venise-serenissime-weekend-europe escapade-venise-hiver duomo-venise-arrivee san-marco-venise-weekend arrivee-du-vaporetto-a-venise arrivee-venise-alilaguna-san-marco  

VENISE, ITALIE

Où? Venise se trouve au nord-est de l'Italie, dans la région de la Vénétie (Veneto en italien), sur les rives de la mer Adriatique

Coordonnées GPS: 45.438629, 12.326781

Comment arriver à Venise? Plus options s'offrent à vous. Vous pouvez évidemment arriver à Venise en voiture ou en bus mais le trajet est très long et finalement peu économique (comptez environ 145 euros et une vingtaine d'heure de voyage depuis Paris). Les meilleures façons d'arriver à Venise sont en train ou en avion.

En train: Bien qu'assez long et fastidieux, arriver en train à Venise a quelque chose d'assez magique. Vous vous réveillez dans votre cabine et observez la lagune défiler derrière la fenêtre. Il faut compter un minimum de 200 euros AR par billet en cabine couchette de base si vous achetez votre billet très en avance et bénéficiez des tarifs Prem's non échangeables non remboursables. Le trajet dure environ 15h (départ 21h, arrivée autour de 12h avec un changement). Si votre budget vous le permet, l'une des arrivées les plus mythiques sur Venise se fait à bord de l'Orient Express, l'un des trains les plus luxueux et célèbres du monde (belmond.com/fr/venice-simplon-orient-express). Il faut alors compter 2 jours et une nuit depuis Paris pour un budget autour de 2 600 $ par personne, repas et cabine incluses. Que vous arriviez par un train local ou par l'Orient Express, l'arrivée en train se fait à la Stazione Santa Lucia, au coeur de la ville, face au Grand Canal. Depuis la gare, il faut compter une bonne trentaine de minutes en vaporetto (lignes 1 et N) pour rejoindre le centre historique (stations Rialto ou San Marco).

En avion: La façon la plus simple - et paradoxalement économique - d'arriver à Venise se fait en avion. Plusieurs compagnies (dont quelques low cost) proposent des vols pas chers depuis Paris: EasyJet (environ 85 euros AR), Air France (environ 150 euros AR). Il faut compter environ 2h de vol en direct. L'arrivée se fait alors à l'aéroport Marco Polo (VCE).

Rejoindre Venise depuis l'aéroport San Marco: Depuis l'aéroport, vous pouvez rejoindre le centre de Venise par voie routière en taxi (compter environ 25 min jussqu'à Piazza Roma et 45 euros) ou en bus. La ligne 5 de l'Aerobus (en porte B, 8 euros le billet simple, 15 euros l'aller-retour, 14 euros le billet Aerobus + Vaporetto) vous amène alors en une vingtaine de minutes à la Piazzale Roma. Comptez ensuite une trentaine de minutes en vaporetto pour rejoindre les stations San Marco ou Rialto (lignes 1 ou 2). Le plus simple, et le plus beau (option choisie dans cet article) se fait par bateau. Vous pouvez alors choisir la version luxe en bateau-taxi privé (compter environ 120 euros et 25 minutes de trajet) ou la version économique en bateau public. Vous achetez alors votre billet au guichet Alilaguna depuis le hall des arrivées de l'aéroport, puis rejoignez le ponton des navettes à pied (une dizaine de minutes en longeant la passerelle couverte). Le bateau Alilaguna Linea Blu (ligne bleue) vous amène à San Marco, le bateau Alilaguna Linea Arancia (orange) vous amène à la station Rialto. Le trajet en bateau est superbe mais très long puisque, comme tout bus, la navette marque plusieurs arrêts. Il faut donc compter un peu plus d'une heure pour rejoindre San Marco depuis l'aéroport Marco Polo. Le billet coûte 15 euros aller simple, 27 euros aller-retour. 

Informations :  http://www.veneziaunica.it/it/content/dallaeroporto-marco-polo, http://www.actv.it/bienvenuevenise, http://www.alilaguna.it/fr/lignes/linea-blu, 
Texte & Photos : Sarah Meublat

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply