Déguster, Montreal

Le Montréal d’Olivier, co-fondateur de Bec Cola

3 juin 2015
olivier-bec-cola-montreal

Olivier Dionne-Courtya lançait il y a huit mois avec ses deux amis d'enfance Bec Cola, le premier soda Québécois, sucré au sirop d’érable et préparé à base d’ingrédients biologiques! Un pari audacieux mené avec passion, et un souci éthique admirable dont nous avait parlé Cédric de Chez Milo et Fine. Curieux de découvrir l'histoire de cette réussite locale, et d'en savoir plus sur les entrepreneurs derrière Bec Cola, nous avons retrouvé Olivier dans son lieu favori du moment: le café Larue & Fils, rue Jarry Est. Rencontre avec un jeune entrepreneur décidé à changer l'industrie alimentaire, un soda à la fois!

Qui sont les fondateurs de Bec Cola?

J'ai créé Bec Cola avec Gwendal et Kevin, deux frères et amis de longue date. On fait tout ensemble, comme trois frères! Nous sommes tous les trois en free lance, ce qui nous permet de travailler à côté pour alimenter le projet. Kevin enseigne la musique, Gwendal fait du motion design et j'accompagne des groupes en voyage, aux États-Unis ou aux Caraïbes. Mais je suis fils de restaurateur, j'ai toujours été très impliqué dans l'alimentaire, depuis mon plus jeune âge. J'ai notamment géré les restaurants de mon père à Montréal, et travaillé un an dans une brasserie parisienne.

Comment l'idée de Bec Cola vous est-elle venue?

Ça faisait un moment qu'on était tanné de voir les gros joueurs de l'industrie de la boisson gazeuse vendre leurs produits pleins de sucres raffinés avant tout grâce au marketing. On s'est dit qu'il serait temps de créer notre propre boisson locale, avec de bons ingrédients dedans. Le sirop d'érable est un bon sucre, non raffiné, pourquoi ne pas s'en servir?

bec-cola-sirop-erable-bio

Quelle est la composition du Bec Cola?

Le sirop d'érable n'est pas seulement une signature marketing mais notre 1er ingrédient, après l'eau gazeuse. Il y a également du sucre bio, que nous étions obligés d'ajouter car le sirop d'érable seul aurait donné une boisson trop liquoreuse et parfumée. Pour éviter que le produit fermente, nous introduisons un agent naturel à base de citron, l'acide citrique. Enfin, le Bec Cola est pasteurisé. C'est ce qui nous évite d'utiliser des agents de conservation de synthèse, comme bien trop souvent dans l'industrie.

Vos produits ont obtenu la certification bio par Ecocert. Pourquoi était-ce important pour vous?

Nos valeurs sont très importantes. Nous voulions un produit local, mais également bio et transparent au niveau de l'étiquette. Nous sommes très soucieux de ce que contiennent les produits que nous consommons. Le bio a une incidence sur toute l'agriculture en général, et notamment sur l'utilisation de pesticides. L'empreinte que nous laisserons sur la planète est l'une de nos grandes préoccupations. Le bio ne doit pas être un simple argument marketing mais une exigence, jusqu'à devenir une norme.

Où trouve-t-on Bec Cola aujourd'hui?

150 000 bouteilles de Bec Cola ont été produites à ce jour. Il y a une telle demande que nous sommes back order! Nous sommes évidemment distribués dans les épiceries bio, mais également dans tous les magasins Metro de la province! Au début de l'aventure, alors que nous cognions aux portes pour distribuer notre produit, nous avons compris que tout le monde ne partageait pas nos valeurs. Certains points de vente n'étaient pas intéressés, car ils vendaient déjà Coca Cola. On a travaillé fort pour que Bec Cola ne soit pas juste un coke d'ici mais qu'il prouve également qu'un produit peut être bio sans être élitiste. C'est pourquoi intégrer la grande distribution était très important pour nous.

cafe-larue-et-fils-jarry-villeray

BEC COLA x MONTRÉAL

Être Montréalais pour toi, c’est… Un mélange entre extra-citadin et extra-bucolique. J'ai beaucoup voyagé et c'est ce qui m'a fait comprendre combien Montréal est spéciale. C'est une ville qui offre un bel équilibre entre la ville et la nature.  

,

3 habitudes montréalaises dont tu ne te lasses pas…

Parler franglais! Je suis Québécois et fier de l'être, sans entrer dans le débat politique. Le français est ma langue première mais je trouve ça beau de naviguer d'une langue à l'autre. Quand j'entre dans un endroit bilingue, on se parle en anglais, on se parle en français et on est fiers de parler les deux. Ce qui pose problème, c'est quand la personne ne peut pas répondre en français.

Pouvoir manger de bonnes choses en tout temps et partout: que ce soit la bouffe de rue, les crèmeries comme Kem Coba sur Fairmont, ou les petits cafés. Et Dieu sait qu'il y en a à découvrir à Montréal!

Vivre à vélo durant l’été!

,

Un dimanche parfait à la montréalaise...Tu te réveilles et tu prends ton vélo. J'aime traverser le pont Jacques Cartier pour me promener sur l'île Sainte-Hélène. C'est une force de vivre au centre-ville tout en ayant accès à la forêt en 15 minutes de vélo!

deco-montreal-jarry-larue-et-fils

On ne peut pas repartir de Montréal sans avoir :

Vu… Montréal d’en haut! Il faut avoir vu au moins une fois le panorama depuis l'Observatoire du Mont-Royal ou avoir observé la ville depuis une terrasse sur un toit, comme celle de l'hôtel Nelligan. T'es dans le Vieux-Montréal mais tu vois toute l'architecture du centre-ville. C'est un peu trop jet set et m'as-tu-vu en fin de semaine, mais c'est très tranquille en semaine.

Bu… Un Bec Cola, évidemment (rires)!

Goûté… Un bagel chaud tartiné de fromage à la crème Liberté! Quand j'étais petit, mon père m'emmenait chez Fairmount Bagel en fin de semaine. On allait ensuite dans l'ouest de l'île se poser au bord de l'eau. Et on parlait, on refaisait le monde ensemble. J'aimais beaucoup ces moments où mon père me parlait comme à un adulte. L'odeur du bagel me rappelle mon père.

Senti… L’odeur du bagel chaud, justement, mais aussi celle des petits cafés indépendants, le matin dans les rues de Montréal.

Marché…Sur le boulevard Saint-Laurent pendant le festival Mural. On y trouve des artistes, de la bouffe et de la bonne humeur! J'ajouterais aussi la Place des Spectacles, dès le mois de juin et pendant tout l'été. Que ce soit les Francos ou le festival de jazz de Montréal, ces événements amènent des gens de partout dans le monde.

cafe-latte-larue-et-fils-jarry

FOOD

Le meilleur brunch est chez…La Récolte-espace local. Ils travaillent avec des produits frais, locaux et souvent bio, concoctés avec savoir-faire et créativité. Les fondateurs du projet respectent les mêmes valeurs que nous, ils nous ont beaucoup encouragés dès le départ de Bec Cola.

 Bec Soda chez Larue et Fils

Tes 3 restaurants montréalais préférés du moment:

#1 Le Jurançon. Ce resto est parfait, de l’assiette jusqu’au verre. Il faut y aller ne serait-ce que pour Fred, le proprio très coloré de l’établissement. Il propose une carte française mais travaillée avec des produits locaux: c'est le parfait mariage entre le Quebec et la France. J'aime beaucoup leur jarret d’agneau braisé aux épices!

#2 L'Etat Major, un bistrot "apportez votre vin" dans HoMa. C'est une découverte inattendue que j'ai trouvé très sympathique. J'ai aimé la bouffe, l'accueil et la nourriture rafraîchissante, pourtant sans prétention.

#3 Le Bistro des Moulins du Parc de l'Île de la Visitation, pour un petit dîner à l'ombre, au bord de l’eau. C'est un resto sans but lucratif, dont les bénéfices permettent de financer des expositions et des activités historiques sur le moulin.

cityguide-montreal-larue-et-fils-jarry

Un jour j’irai manger à… l'Europea! On s'est toujours dit que si on avait quelque chose à célébrer, c'est là qu'on irait souper. On s'offrirait une belle expérience, dans un resto qui a la côte à Montréal.

Pour prendre l’apéro, tu vas...Chez Kabinet sur Laurier. Le cadre est très sympathique, la musique est bonne et on peut grignoter de bonnes choses. Avant, le lieu était assez méconnu, mais la terrasse est très occupée maintenant. C'est toujours difficile de partager les lieux qu'on aime quand on a eu l'habitude de les avoir pour soi (rires)!

interview-bec-soda-larue-et-fils

LIFESTYLE

Tes endroits fétiches pour…

Te réchauffer quand il fait trop froid:  Je n'aime pas l'hiver! J'adore ma ville et le fait d'être Québécois, mais je n'aime pas le froid. C'est drôle comme de plus en plus de Québécois osent le dire (rires). Si ça ne tenait qu'à moi, je passerais l'hiver dans un chalet cosy autour d'un beau gros feu qui crépite!

Te rafraîchir quand il fait trop chaud: Je m'assieds avec un livre, à l'ombre d'un saule pleureur au Parc Jarry. C’est la beauté de Montréal de pouvoir s'assoupir tranquillement sans se préoccuper de ses affaires.

Respirer et te reconnecter: Je vais à l'Observatoire du Mont-Royal. J'y accède par Côte-des-Neiges, tôt le samedi matin, avec un café au lait et un croissant. Je peux rester assis pendant une heure à regarder au loin le fleuve du Saint-Laurent. Cette sérénité me permet de réfléchir.

olivier-dionne-courtya-bec-cola-larue-et-fils

Tes lieux culturels favoris…

La librairie Le Port de Tête, où on trouve tout!

Le bar Le Ritz PDB pour sa super programmation de concerts. Le nouvel espace est vraiment mieux depuis les rénos.

L'OSM, la Place des arts ou les Grand ballets.

Le Centre Canadien d’Architecture, un lieu qui marie harmonieusement deux bâtiments de siècles différents et qui organise des expos toujours bien scénographiées. Je vous recommande de visiter le jardin d’hiver dès que vous en aurez l’occasion!

Il y a également la Cinémathèque, qui présentait récemment une rétrospective du réalisateur italien Ettore Scola. Leur affiche est magnifique d'ailleurs!

Sinon, j'encourage autant les montréalais que les touristes à aller visiter le Centre d'Histoire de Montréal, place Youville dans le Vieux-Montréal. C'est un beau voyage à travers l'histoire de notre ville. On peut y voir Montréal à ses différentes époques et comprendre comment certains grands rêves de visionnaires comme Jean Drapeau se sont réalisés. C'est en ayant conscience de l'histoire qu'on comprend le présent et le futur.

Bec Cola chez Larue et Fils

MONTRÉAL SECRET

,

3 lieux montréalais qui mériteraient d’être connus…

Le parc de l'Île de la Visitation, un parfait îlot de fraîcheur.

Fou d’ici, pour la qualité des produits et la beauté de l'endroit. Ils ont su créer quelque chose de formidable: une superbe épicerie fine en plein centre ville. Ça permet aux nombreux touristes qui passent par là de découvrir les produits québécois.

Les balançoires musicales de la Place des Arts. Les gens en ont entendu parler mais il faut vivre l'expérience. Le fait de se balancer dans cette ville entourée de gratte-ciels est vraiment venu me chercher, ça procure un tel effet de zénitude. En se balançant, les gens créent un rythme musical.  Il suffit de voir le sourire des enfants pour comprendre à quel point ils ont réussi leur pari: la thérapie par la musique!

,

Ton quartier? Ville-Marie, près du Vieux-Montréal et de la Place des Arts. J'aime le fait d'avoir accès à tout: au centre ville en dix minutes à pieds, au fleuve dans le Vieux. Pouvoir marcher sans avoir besoin de véhicule autres que mes chaussures et mon vélo, ça n'a pas de prix!

,

Ce que tu trouves à Montréal et nulle part ailleurs : Le temps de vivre et de savourer chaque instant de ma vie. Notre génération travaille beaucoup en free lance. C'est à nous de décider d'être stressé ou de prendre le temps. Montréal permet de trouver cet équilibre.

LES ADRESSES MONTRÉALAISES D'OLIVIER, CO-FONDATEUR DE BEC COLA

SORTIR Kabinet Bar - 98 Avenue Laurier Ouest, Montréal - 514 279-3555 Terrasse Nelligan (Hôtel Nelligan) - 106 Rue Saint Paul O, Montréal - 514 788-4021   FOOD

Café Larue et Fils Jarry - 405 Rue Jarry Est, Montréal

Chez Milo et Fine - 1123 rue Beaubien Est, Montréal - Ouvert du mardi au vendredi de 8h à 17h et de 10h à 15h le weekend.

Restaurant Le Jurançon - 1028 Rue Saint Zotique Est, Montréal - 514 274-0139

La Récolte - Espace local – 764 Rue Bélanger, Montéal – 514 508-5450 – Menu souper et dégustation les jeudis et vendredi soir à partir de 18h, brunch le weekend de 10h à 15h.

Restaurant Europea - 1227 de la montagne, Montréal - 514 398-9229 - Ouvert tous les jours de 18h30 à 21h30 et de 12h à 13h30 du mardi au vendredi

L'État-Major - 4005 Rue Ontario Est, Montréal, 514 905-8288 - Ouvert tous les jours de 18h à 22h et de 11h30 à 14h30 du lundi au vendredi

Le Bistrot des Moulins (sur l'Île de la Visitation) - 10 897, rue du Pont, Montréal, 514 850-4222

Fou d'Ici épicerie fine et traiteur - 360 Boulevard de Maisonneuve Ouest, Montréal, 514 600-3424 - Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi de 9h à 18h.

Fairmount Bagel - 74 Avenue Fairmount Ouest, Montréal - 514 272-0667 - Ouvert 24h/24h

CULTURE

Librairie Le Port de Tête- 262 Avenue du Mont-Royal E, Montréal - 514 678-9566 - Ouvert tous les jours de 10h à 22h

Le Ritz PDB  (bar et salle de concerts) - 179 Rue Jean-Talon-Ouest, Montréal - 514 274-7676 - Ouvert tous les jours de 16h à 3h.

Le Centre Canadien d’Architecture - 1920 Rue Baile, Montreal - 514 939-7026 - Fermé le mardi - cca.qc.ca/fr

La Cinémathèque Québécoise - 335 Boul de Maisonneuve E, Montréal - 514 842-9763 - cinematheque.qc.ca

Le Centre d'Histoire de Montréal -  335 Place d'Youville, Montréal - 514 872-3207 

Festival Mural - Du 4 au 14 juin 2015 - muralfestival.com

Texte & Photos: Sarah Meublat

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply