Les jolis villages, Portugal

Sintra

6 novembre 2014
Palais Sintra LisbonneDéco intérieure SintraPalais Sintra pigeonsdetails at SintraDSC_0650Chateau SintraCarrelage azuelos LisbonneEscapade lisboete a SintraDSC_0668

Le chemin qui mène au village depuis la gare est chargé de mystère. À quelques 25 km de Lisbonne, nous voici en pleine nature. Une parenthèse hors temps. Où la végétation débridée se mêle harmonieusement aux vieilles pierres. Entre les feuilles des arbres, les deux cheminées (i)coniques blanches du Palais National de Sintra se dévoilent. Quelle solennité. Quelle prestance. Notre regard captivé suit le pavage biscornu du village, pénètre dans ce palais tiré d'un conte et en parcourt les alcôves. Effusion de styles, les couches d'histoire se superposent de fioritures en fioritures.

De sa fondation en 711 par l'émirat de Cordoue, à sa reprise par la royauté portugaise au 12e siècle, sa métamorphose sous l'ère chrétienne et son couronnement par l'Unesco, le palais n'a cessé de parader en joyau de noblesse. Résidence des sultans, de la royauté européenne puis de l'aristocratie lisboète, Sintra porte la marque des oeuvres d'art couvées et choyée. Lord Byron, qui visita les lieux en 1809, lui aurait donné le nom de "Glorious Eden". Un éden glorieux et mythique, sinon mystique. Catalyseur d'histoires rocambolesques.

On a aimé: ses mosaïques bigarrées, ses peintures murales vibrantes, ses arabesques et courbes mauresques, la quiétude de ses cours et ses horizons aux histoires chevaleresques.

On s'y échappe : en 40 minutes de train depuis Lisbonne.

Photos : Sarah Meublat

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply