City Guide, Déguster, Montreal, Rencontrer

Le Montréal de Cédric, Chez Milo et Fine

5 mai 2015
crepes-chez-milo-et-fine-montreal

Le 10 février 2015, en plein hiver glacial, Cédric ouvrait Chez Milo et Fine, un petit coin de sa Bretagne natale en plein Rosemont-Petite-Patrie, son quartier de cœur. Le pari était audacieux, mais le sourire et la générosité de Cédric ont rapidement créé une bulle de chaleur, attirant autant les habitants du quartier que les âmes de passage et Bretons nostalgiques de la galette-saucisse, signature gustative des lieux.

Avec l'aide de Catherine, tout aussi douce et charmante, Cédric s'active aux fourneaux. Entre deux macchiatos, il ne manque pas de glisser quelques mots gentils ou belle attention à ses habitués. "Je suis chanceux, certains de mes meilleurs clients reviennent chaque jour, parfois deux fois par jour, pour le café du matin, puis pour le lunch du midi!", nous glisse Cédric en saluant de la main un visage connu de l'autre côté de la rue. En à peine quelques mois, Chez Milo et Fine est devenu un repère local, où il fait bon grignoter quelques spécialités bretonnes revisitées à la sauce québécoise.

C'est donc dans son petit nid breton que nous avons retrouvé Cédric, peu avant le coup d'envoi de la journée. L'occasion d'en savoir plus sur son histoire et de recueillir ses adresses montréalaises pour un nouveau city guide dédié à Montréal.

chez-milo-et-fine-montreal-rosemont

Peux-tu nous raconter l'histoire derrière Chez Milo et Fine?

Chez Milo et Fine est un hommage à mes deux grands-parents d'adoption. Je suis né à Kinshasa au Congo mais à 3 ans, ma mère m'a placé dans une famille qui vivait à Rennes, en Bretagne. C'est là que j'ai rencontré mon meilleur ami Fabien. Milo et Fine sont ses grand-parents, deux agriculteurs - d'où le tracteur sur le logo - chez qui j'ai passé une grande partie de mon enfance. Chez Milo et Fine est un hommage à tout ce qu'ils m'ont appris: l'acheminement de la nourriture jusqu'à nos assiettes, le dur labeur tout en gardant le sourire, mais aussi les grands repas. Une tradition qui voulait que chaque dimanche, Fine organisait un grand repas, avec tous les enfants et les petits-enfants. Ce sont ces souvenirs de partage que je veux transmettre.

Qu'est-ce qui t'a décidé à ouvrir Chez Milo et Fine? J'ai fait des études en restauration mais j'avais quitté le secteur car je n'y trouvais pas ma place. Peut-être que dans des cuisines à Paris, j'aurais gravi les échelons mais en Bretagne, on me reléguait aux postes les plus basiques. J'étais découragé. J'ai donc repris des études pour devenir graphiste. Mais en m'installant à Montréal, l'appel de la cuisine est revenu. L'idée de créer ma propre boutique a fait son chemin. Quelques projets ont avorté mais l'envie restait. Un été, j'ai retrouvé le plaisir des marchés à Rennes, le plaisir des bons produits, simples mais bien faits. Je me suis qu'il était temps pour moi de créer mon petit resto, un lieu authentique autour d'un produit n'existant pas à Montréal que je pourrais mettre en avant.

D'où la décision de servir des galettes et des crêpes?

Oui, je voulais quelque chose de simple. En Bretagne, les galettes et les crêpes font partie de l'alimentation donc en arrivant à Montréal, j'ai continué la tradition. J'en faisais pour mes amis, j'en apportais même aux fêtes. Puis un jour, j'ai fait des galettes-saucisses - une spécialité mythique de Rennes - pour l'anniversaire d'une amie Québécoise. Tout le monde a adoré!

La galette-saucisse est devenu votre produit phare, pourquoi?

La galette-saucisse est une institution à Rennes, on en mange sur les marchés, dans les événements...il y a même des livres écrits sur cette spécialité locale. C'est une galette de sarrasin qu'on roule autour d'une saucisse de Toulouse et qu'on agrémente d'un peu de moutarde. Simple mais délicieux! Je n'ai rien inventé mais la galette-saucisse est devenue notre image de marque. À ma connaissance, on n'en trouve nulle part ailleurs à Montréal, voire en Amérique du Nord!

Peux-tu nous parler de la philosophie derrière Chez Milo et Fine?

J'ai voulu importer la culture bretonne à Montréal, mais en travaillant avec des producteurs locaux. C'est pourquoi j'ai choisi le café Saint-Henri, qui est torréfié dans le quartier du même nom au Sud de Montréal. Les saucisses viennent de la Queue de Cochon sur Saint-Hubert, le sarrasin de Louiseville, le thé Pretty Tea d'une jeune fille basée à Angrignon et la boisson Bec Cola est un coca bio et québécois à base de sirop d'érable. Enfin, le lait vient de la Société Orignal. Je l'ai choisi car il n'est pas trop modifié et se rapproche assez bien de celui utilisé pour les pâtisseries bretonnes. Connaître la provenance des produits est très important pour moi.

cedric-chez-milo-et-fine-montreal

MONTRÉAL x CHEZ MILO & FINE

Être Montréalais pour toi, c’est…avoir du fun! Prendre le temps de faire les choses.

1 Montréalais(e) inspirant(e): Xavier Dolan parce qu'il prouve que ce n'est pas l'âge le plus important, mais bien l'envie que peut avoir une personne à mener son propre projet.

3 habitudes montréalaises dont tu ne te lasses pas…

 L'explosion du retour de l'été.

Les petits parcs entre amis.

La découverte de nouveaux cafés et restos.

chez-milo-et-fine-montreal

Un dimanche parfait à la montréalaise…Un dimanche parfait commence par un bon brunch, suivi d'une journée au parc à jouer à la pétanque puis d'un bon BBQ entre amis.

deco-chez-milo-et-fine-montreal

On ne peut pas repartir de Montréal sans avoir :

Vu…Tout dépend de la période de l'année. En été, je dirais le Piknic Électronik. Et en hiver, Igloofest. Deux incontournables montréalais.

Bu…Une bonne bière dans une microbrasserie ou un Bec Cola, aux saveurs purement québécoises.

Goûté…C'est délicat de trouver une identité propre à Montréal en cuisine tant les influences des différentes nationalités sont riches. Je dirais donc un bon brunch, comme on n'en trouve qu'à Montréal!

Senti…Les bonnes odeurs de barbecue dans les parcs de la ville.

Marché…Au sens large, se perdre dans Montréal. La ville n'a pas le charme architectural de New York, Paris ou Rome, mais sa richesse se trouve dans sa vie de quartier, ses petites boutiques et petits commerces. Tu penses connaître un quartier mais ça change tout le temps à Montréal.

cafe-saint-henri-chez-milo-et-fine

FOOD

 

Tes gourmandises montréalaises favorites :

Les pasteis de nata de Bela Vista, la petite boulangerie familiale portugaise qui se trouve sur Papineau.

La pâtisserie Kouign Amann sur Mont-Royal, ma référence depuis que je suis à Montréal.

Le plaisir d'aller chercher de la bonne charcuterie à la Queue de cochon sur Saint-Hubert.

 aux-bretons-montreal-chez-milo-et-fine

Le meilleur brunch est...Chez Régine. C'est peut-être parce que j'ai la dent sucrée en ce moment mais j'adore son brunch sucré/salé! De quoi il est composé? D'une grosse tranche de brioche et d'une tranche épaisse de jambon effiloché, avec une sauce au caramel beurre salé, un oeuf miroir et des meringues. C'est mon truc du moment!

Pour un brunch plus classique, même si je suis assez déçu qu'ils aient réduit la quantité de leurs assiettes, j'aime aller au Vieux Vélo. Je prends alors le traditionnel "Atlantique", avec ses oeufs bénédictines et saumon. J'aime beaucoup le cadre et la déco. caramel-au-beurre-sale-maison-montrea2

illustration-bretagne-montreal

Tes 3 restaurants montréalais préférés du moment

#1 Dong Que pour leur soupe tonkinoise.

#2 L'Entrepôt pour un bon burger ou grilled cheese. Ils ont une formule avec tout à 5 dollars mais c'est très bon.

#3 Le Micro Resto La Famille, dont je me suis inspiré de l'esprit pour créer Milo & Fine. J'y vais un peu moins depuis qu'ils ont changé de proprio mais j'aime leur originalité, le fait qu'ils travaillent avec des produits frais du marché et que ça reste simple.

galette-sarrasin-chez-milo-et-fine

BONUS: Je dois ajouter le Quartier Général parce que c'est un excellent resto apportez-votre-vin, où je vais dès que j'ai un événement à fêter. Là encore, la cuisine est à la fois originale et faite avec de très bons produits. C'est le type de resto où je suis ravi de payer pour ce que je trouve dans mon assiette, ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas dans certains restaurants qui gonflent leurs prix...

galette-saucisse-montreal-chez-milo-et-fine

Un jour j’irai manger...J'entends souvent parler du resto Le Toqué. Il a la réputation d'être le meilleur restaurant de Montréal, j'aimerais y aller pour me faire une idée par moi-même...et peut-être me faire une grosse surprise tant ce sera bon!

Pour prendre l’apéro, tu vas…à L'Isle de Garde. C'est un vrai bar de quartier à découvrir. J'ai toujours aimé aller boire une bonne bière avec des potes, dans des bars où le cadre est sympathique et surtout, où on peut discuter et s'entendre. Ce type de bars manquait beaucoup au quartier de Beaubien alors quand L'Isle de Garde a ouvert en septembre dernier, je leur ai dit merci. Je suis content de faire partie de leur voisinage.

bec-cola-montreal

LIFESTYLE

Tes endroits fétiches pour…

Te réchauffer quand il fait trop froid: Mon petit salon. Je me balance sur mon rocking chair en velours vert en regardant par la fenêtre. J'imagine la neige qui fond et je rêve des rayons de soleil qui s'en viennent.

Te rafraîchir quand il fait trop chaud: Je cherche les courants d'air dans les parcs de Montréal.

Respirer et te reconnecter: Je sors de Montréal et je vais à Huberdeau, à une heure et demie en voiture. C'est un petit coin perdu où je vais pour souffler. J'y fais des sessions de pêche, ou j'y vais au moment de la fonte des neiges. Le flot est alors tellement puissant que ça forme une petite île au milieu de l'eau.

creperie-chez-milo-et-fine

Tes lieux culturels favoris…

Je n'ai vraiment pas d'endroit particulier sinon la salle du Théâtre Corona rue Notre-Dame près de Lionel Groulx. Ce doit être l'une des plus vieilles salles de théâtres de Montréal. J'y ai vu un concert de Charles Bradley et wow! Elle est magnifique!

Sinon, j'aime me perdre dans les petites galeries de la ville. Je suis toujours émerveillé par quelque chose. C'est d'ailleurs ce que j'ai trouvé à Montréal, ce beau mélange de plein de choses sans forcément avoir besoin de repères culturels précis comme c'était la cas quand je vivais ailleurs.

capuccino-chez-milo-et-fine-montreal

STYLE & DÉCO

Tes adresses mode…

J'avoue que je n'ai pas encore réussi à m'identifier à la mode locale, je reste encore très imprégné par la mode européenne. Je rentre tous les deux ans à Rennes et je ramène à chaque fois des malles de vêtements que je n'ai pas encore pu transporter. Si j'avais une adresse montréalaise à donner, ce serait Off The Hook rue Sainte-Catherine. Pour leurs chaussures et quelques sapes bien sympas.

deco-vintage--chez-milo-et-fine-montreal

cedric-chez-milo-et-fine-montreal

Tes adresses déco…

J'adore chiner. Avant, j'étais dans la surconsommation, mais j'ai arrêté d'acheter du neuf. Je fouille dans les sous-sols d'églises comme le bazar de l'Église Saint-Jean Berchmans, dans les braderies ou les encans. Il y a de super débarras un peu partout, je pense notamment à celui installé dans un sous-sol en face de l'éco-centre rue Carrière ou chez Les Petits Frères des Pauvres. Sinon je participe à des soirées Switch & Bitch. En fait je fais plein de récup, que je bricole à ma façon. Finalement à Montréal, la meilleure boutique c'est la rue!

chez-milo-et-fine-montreal

MONTRÉAL SECRET

3 endroits montréalais qui mériteraient d’être connus…

Le A Bar, un endroit bien cool où tu peux organiser des fêtes avec ta propre nourriture. Le lieu n'est pas très grand mais j'y ai toujours passé de super soirées.

Le marché aux puces qui se tient chaque weekend sous l'église de Rosemont. Enfin, le mot commence à tourner depuis que les médias en ont parlé en avril. J'espère que ça ne va pas trop perdre de son charme car j'y ai toujours de beaux échanges avec les commerçants. C'est le genre d'endroit où les objets ont des histoires.

Le Salon Daomé. Même avec le temps, ça reste très sympa d'y aller. J'aime son cadre déluré et le fait que les gens soient là pour danser et se changer les idées.

galettes-chez-milo-et-fine-montreal

Ton coin secret…

Il n'est pas si secret mais je dirais le parc Laurier. J'aime m'y poser et regarder la vie autour de moi. Ça me permet d'extérioriser ce que j'ai dans la tête et d'apporter de la fraîcheur à mes idées.

Ton quartier…

Rosemont Petite-Patrie, en débordant un peu sur le Mile End, un peu sur la Petite Italie. J'aime être à proximité de tout. Le quartier Rosemont Petite-Patrie a un côté un peu émergent. J'aime voir cette émergence de vie qui se crée.

chez-milo-et-fine-montreal-rosemont-petite-patrie

Ce que tu trouves à Montréal et nulle part ailleurs…La joie sur le visage des gens! J'aime aussi le côté cosmopolite de Montréal. Même si il y a un racisme discret, il ne t'empêche pas de faire les choses. Si ce n'est forcément de la vraie gentillesse, il y a une sorte de respect mutuel qui permet à l'étranger de prendre sa place.

J'avais les ingrédients depuis longtemps mais il me fallait un moule. Je l'ai trouvé à Montréal et depuis, c'est l'alchimie parfaite!

LES ADRESSES MONTRÉALAISES DE CÉDRIC, CHEZ MILO & FINE

SORTIR A Bar - 213 rue Rachel Est, Montréal - Ouvert du lundi au mercredi de 17h à 1h, jusqu'à 3h du jeudi au samedi. L'Isle-de-Garde Brasserie - 1039 Rue Beaubien Est, Montréal - 514 303-1661 - Ouvert du lundi au mercredi de 15h30 à 1h30, les jeudis et vendredis de 11h30 à 3h et les samedis et dimanches de 13h à 3h. Salon Daomé Bar et Club - 141 Avenue du Mont-Royal E, Montréal, 514 982-7070 - Ouvert du mardi au dimanche de 22h à 3h   FOOD

Chez Milo et Fine - 1123 rue Beaubien Est, Montréal - Ouvert du mardi au vendredi de 8h à 17h et de 10h à 15h le weekend.

Bela Vista Boulangerie Pâtisserie portugaise - 6409 Avenue Papineau, Montreal - 514 227-1777 - Ouvert du lundi au samedi de 7h à 18h30, le samedi jusqu'à 18h. 

Kouign Amann Boulangerie pâtisserie bretonne - 322 Avenue du Mont Royal Est, Montréal - 514 845-8813

La Queue de cochon Traiteur charcuterie - 6400 rue St-Hubert, Montreal, 514 527-2252 - Ouvert du lundi au mercredi de 10h30 à 18h30, les jeudis et vendredis de 10h à 20h, le samedi de 9h30 à 18h et le dimanche de 10h à 17h30.

Dong Que - 1210 Boulevard Rosemont, Montréal - 514 490-0770

L'Entrepôt - 1019 Avenue du Mont-Royal Est, Montréal - 514 507-3133 - Ouvert tous les jours de 11h à 3h

Micro Resto La Famille - 418 Rue Gilford, Montréal, 514 508-8700 - Ouvert du mardi au vendredi de 8h à 16h et le samedi de 9h à 16h.

Vieux Vélo - 59 Beaubien Est, Montreal, 514 439-5595 - Ouvert tous les jours de 9h à 16h.

Régine Café - 1840 Rue Beaubien Est, Montréal, 514 903-0676 - Ouvert tous les jours de 8h à 15h (à partir de 9h le weekend). 

Le Quartier Général - 1251 Rue Gilford, Montréal - 514 658-1839 - Ouvert tous les jours de 18h à 22h avec un service du midi de 11h30 à 14h30 du lundi au vendredi. 

Le Toqué - 900 Place Jean-Paul-Riopelle, Montréal - 514 499-2084 - Fermé les dimanches et lundis. 

 

STYLE & DÉCO

Off The Hook - 1021 Ste Catherine Ouest, Montréal - 514 499-1021 - Ouvert tous les jours à partir de 11h. 

Bazar de l'Église Saint-Jean Berchmans - 1871 boulevard Rosemont, Montréal Petit Frère des Pauvres - 1380 rue Gilford, Montréal - 514 527-8653 poste 301 CULTURE

Théâtre Corona Virgin Mobile (salle de concerts et événements) -  2490 Rue Notre-Dame O, Montréal - 514 931-2088 - Découvrez la programmation du théâtre sur theatrecoronavirginmobile.com

 

Texte & Photos: Sarah Meublat

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Le Montréal d'Olivier, co-fondateur de Bec Cola | Hey FlamingoHey Flamingo 3 juin 2015 at 13 h 53 min

    […] Un pari audacieux mené avec passion, et un souci éthique admirable dont nous avait parlé Cédric de Chez Milo et Fine. Curieux de découvrir l’histoire de cette réussite locale, et d’en savoir plus sur […]

  • Leave a Reply