Déguster, Istanbul

De l’Orient-Express à la Pâtisserie de Pera

6 mars 2015
Patisserie-de-Pera-Istanbul-Cityguide
Patisserie-de-Pera-Istanbul-Cityguide Patisserie-de-Pera-Istanbul-Cityguide Patisserie-de-Pera-Istanbul-Cityguide

 Il y a des lieux d'histoire comme le Pera Palace à Istanbul qui méritent le coup d'oeil. On y va pour se plonger, l'espace d'un instant, dans les intrigues d'espionnage empruntes des mystères de l'Orient-Express. On y va également pour sa légende gourmande: la Pâtisserie de Pera. Une bulle rosée où il fait bon prendre le thé en croquant dans un chocolat maison ou en se délectant d'un gâteau aux saveurs folles.

Pour la petite histoire, le Pera Palace a ouvert ses portes en 1892 pour accueillir les voyageurs de l'Orient-Express. Istanbul, pont de charme entre l'Europe et l'Asie, marque alors le dernier arrêt de cette ligne ferroviaire au luxe boisé qui émerveille l'intelligentsia européenne. Mythique porte vers l'Orient, la ville se prénomme alors Constantinople. L'empire Ottoman vit ses dernières décennies, avec tout le lustre et le raffinement oriental dont on trouve encore aujourd'hui les vestiges dans cette ville fascinante.

Le Pera Palace, rénové en 2009 par la designer britannique Anouska Hempel, en est une réminiscence. Un bijou élégant de style classique, qui mêle avec délicatesse les influences européennes et ottomanes. En entrant dans ses salons, on croit entendre le chuchotement des hommes qui y venaient discuter diplomatie et affaires, un gros cigare au coin de la bouche.

Les 145 chambres du Pera Palace ont accueilli quelques unes des figures les plus marquantes de l'histoire, rois, reines, présidents et artistes s'y côtoyaient, dans un byzantinisme luxuriant. Certains y avaient leur chambre attitrée. Mustafa Kemal Atatürk y occupait la chambre 101, Agatha Christie, la 411. La légende dit même qu'elle y aurait écrit une partie de son fameux roman Le Crime de l'Orient-Express. En s'imprégnant de l'atmosphère si particulière des lieux, on ne peut qu'imaginer tout ce qui a dû s'y jouer, se négocier de façon plus ou moins informelle. Le roi d'Angleterre Georges V, Guillaume II d'Allemagne, le tsar Nicolas II de Russie, le Shah d'Iran, Mata Hari, Greta Garbo, Sarah Bernhardt, Joséphine Baker...autant de noms qui façonnent l'imaginaire.

L'Istanbul bohème du quartier de Pera, ancienne "Petite Euope", a depuis laissé place à l'Istanbul chic des hôtels 5 étoiles, spas élégants et restaurants gastronomiques.

Mais le Pera Palace et sa célèbre pâtisserie adjacente s'invitent comme une fenêtre sur un temps passé. Un lieu où la nostalgie orientaliste rejoint le luxe à l'européenne. Un lieu chic et gourmand, dont le gâteau chocolat-passion-basilic continue de hanter nos papilles.

 pera-palace-istanbul pera-palace-istanbul pera-palace-istanbul  

LA PÂTISSERIE DU PERA PALACE

  Où? Dans le quartier de Beyoğlu à Istanbul.  Adresse : Hôtel Pera Palace - Çatma Mescit Mh. - Otopark (Tepebaşı Çamlık Sk.) Coordonnées GPS:  41°01'55.4"N 28°58'20.8"E On y va pour : Un thé aux perles de jasmin et le gâteau Dôme passion, chocolat et basilic.  Prix: $$ - Compter autour de 7 euros la pâtisserie et 4 euros le thé.  Informations:  +90 212 377 4000 ou sur le site internet du Pera Palace
  Texte & Photos : Sarah Meublat  

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply