Canada, Hébergement insolite, Tadoussac

Mer et Monde: Au souffle des baleines de Tadoussac

29 novembre 2014
mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines
mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines mer-et-monde-bergeronnes-tadoussac-baleines

À une petite demi-heure de route de Tadoussac, au Québec, se trouve un joyau de nature dont on se chuchote le nom entre initiés. Mer et Monde. Un nom évocateur. Une promesse.

Connu pour ses balades en kayak de mer sur le Saint-Laurent à la rencontre des baleines, Mer et Monde est également un lieu d'hébergement. Le type de lieux où la nature rencontre l'humain. Où les sens se décuplent et l'émerveillement transporte.

Par un bel après-midi d'automne, nous y avons fait escale. Le temps de souffler en se laissant bercer par l'iode marine. Le mercure frôlant le zéro, nous avons privilégié une nuitée abritée par le Refuge Bleu aux 25 emplacements aménagés pour monter sa tente. Chauffés par le poêle à bois, nous avons préparé le repas du soir à la lueur du crépuscule naissant. Derrière la fenêtre du refuge, une étendue bleue tirée à l'infini.

Au loin, quelques bateaux glissent. Les oies sauvages dansent dans le ciel.

Nous prenons place sur les roches lissés par le temps, emmitouflés dans nos manteaux de laine. Les mains plongées dans les poches nous patientons.

Rien à l'horizon.

Les minutes filent. Le vent caresse nos visages tandis que les oiseaux migrateurs continuent leur ballet.

Et puis, dans un coin de l'horizon impassible, une masse noire ondule.

Un premier rorqual, suivi d'une dizaine, d'une vingtaine. Lieu de passage saisonnier, l'autoroute poétique qui s'étend devant nos yeux est une surprise de chaque instant. Une émotion vive qui saisit les entrailles. Un moment magique. Et la sensation d'être. D'être vivant. De faire partie d'un tout. De cet univers si plein de vie.

Baleineaux et rorquals de toutes tailles, discrets ou plus curieux, sortent et plongent. Certains se laissent à peine entrevoir, d'autres jouent près des côtes. Un spectacle dont on ne sait plus qui de l'homme ou de l'animal est l'observateur. Puis au loin, un petit point noir bouge. Il avance vers le rivage. Une petite tête sort, l'air joueur. Une otarie s'amuse à reculons dans l'eau glacée du Saint-Laurent. Quand au loin, là où l'horizon rencontre la mer, un jet jaillit de toutes forces. Impossible qu'il s'agisse d'un simple rorqual. Une baleine bleue filerait-elle vers l'océan?

Autour de nous, le silence résonne comme un instant de grâce.

Avant de céder la place à un tout autre type de silence. Celui de la nature. Des vagues qui s'écrasent sur les roches, des feuilles qui frissonnent, ébranlées par le vent...et le souffle des baleines, paisible et magistral, qui rythme cette douce symphonie.

Déjà la nuit tombe sur les Bergeronnes. Et sous la voie lactée scintillante, le crépitement du feu de bois extérieur s'ajoute au souffle des baleines qui perce l'épaisseur de l'obscurité.

À l'intérieur du refuge, un festin improvisé de grillades nous attend. Un moment de partage, coupés du monde. Ou plutôt, au coeur du monde. Celui qu'on oublie parfois. Mais qui ne manque pas se rappeler à nous. Un souffle à la fois.

  On a aimé: se réveiller au souffle des baleines, la magie et la quiétude des lieux. On a moins aimé: les toilettes extérieures en pleine nuit (cependant très propres), les sacs de couchage aux odeurs suspectes (conseil: emmenez votre propre sac de couchage)  

MER ET MONDE

Où? Les Bergeronnes   Coordonnées GPS: 48°17'23.3"N 69°26'53.1"W Hébergement: Refuge pour 4 personnes, avec deux lits jumeaux et deux lits superposés.  Prix: 129 $ la nuit (+ taxes) Confort: ** Informations : meretmonde.ca 
  Photos : Sarah Meublat

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Cusco: Hotel Palacio del Inka | Hey FlamingoHey Flamingo 4 juillet 2015 at 16 h 00 min

    […] y a des destinations où une yourte écologique et un refuge en bord de l’eau suffisent. Puis il y a des escales au bout du monde, où l’hôtel de charme, sinon de luxe, […]

  • Reply Les yourtes d'Alfred le voisin d'Oscar | Hey FlamingoHey Flamingo 24 février 2015 at 18 h 11 min

    […] quittant les baleines des Bergeronnes, nous filons vers le Fjord du Saguenay. La végétation se fait plus dense, la route […]

  • Leave a Reply