Algarve, Faro, Portugal

Pour un long weekend à Faro à la découverte de l’Algarve

20 septembre 2016
hotel-eva-portugal-faro-hey-flamingo

Le départ à Faro s'est fait sur un pur coup de tête. Comme une bouffée d'air frais. Il y a quelques semaines, j'étais à Paris, et ma mère, qui venait de perdre son frère, me demandait: "Peux-tu nous trouver un vol pas cher et direct de Paris? Pour une destination facile et colorée en Europe?". Curiosité piquée, je me précipitais déjà sur mon ordinateur pour ouvrir Google Flights.

"Pour quand?"

"Demain!"

La destination de Faro s'est rapidement imposée comme une évidence. Deux heures de vol direct. Une région inconnue, l'Algarve, au sud du Portugal, que les photos glanées sur Google Images et sur Instagram dépeignaient de façon hautement alléchante avec ses hautes falaises jaunes, ses plages de sable fin à l'infini et son eau. Une eau bleu verte à faire frétiller les sens.

À 5 heures du mat, quelques heures plus tard, nous nous retrouvions donc ma mère, deux de ses amies et moi, dans un taxi en direction d'Orly.

Une escapade improvisée à Faro de 4 jours, sans aucun plan sur place sinon un billet aller-retour avec Transavia.

Destination Faro pour une escapade portugaise vitaminée

Nous sommes arrivées à Faro au petit matin. Dans le brouhaha matinal de l'aéroport, nous avons trouvé la petite guérite de l'office du tourisme, décidées à leur demander de nous aider à trouver un hôtel de charme. C'est que la plupart des adresses repérées sur internet affichaient déjà complet. On rêvait donc d'une petite pépite hors sentiers battus. Naïveté. Le monsieur, encore endormi derrière son bureau, nous a regardé avec flegme, nous expliquant qu'il ne pouvait rien faire pour nous. Qu'il fallait aller à l'office de tourisme dans le centre de Faro.

Un saut de taxi plus tard, nous arrivions devant la porte flambant neuve de l'Office. Là, même accueil résigné. "Vous devriez regarder sur Booking, nous on ne peut rien faire pour vous". Bon, ok. Retour à la case départ: Booking.com. Quand les offices du tourisme te renvoient vers les géants d'internet pour vendre leur destination, tu te dis qu'il y a quand même un petit souci quelque part.

Qu'importe. Petite pause le long des quais pour un verre de jus d'orange fraîchement pressé et un espresso. Le premier contact avec la ville est apaisant. Les bateaux ondulent tandis que les mouettes tranchent le ciel bleu azur. Quel instant surréaliste. Tant de douceur de vivre après la mort et les couloirs d'hôpital.

Objectif 1: Trouver un hôtel confortable

Au bout du quai, nous repérons l'un des hôtels les plus luxueux de la ville: l'Hôtel Eva, un quatre étoiles chaudement recommandé dans les guides. Nous ne sommes là que 5 jours, pour ce qui sera probablement nos seules vacances de l'été. Le quatuor est unanime: nous voulons du confort, du bien-être et de l'esthétisme.

On se retrouve donc à la réception de l'Hôtel Eva, nos micro valises à bout de doigt, pour demander s'ils n'auraient pas, par hasard, une chambre de libre. La dame nous regarde consternée, regarde son écran, et nous annonce avec désolation qu'ils n'ont malheureusement qu'une suite de libre et qu'elle coûte très cher. On demande donc le prix, un peu inquiètes. 270 euros la nuit. Pour quatre personnes, petit-déjeuners inclus? On prend! Après le monsieur de l'aéroport qui nous recommandait de prendre le bus à 2 euros pour ne pas payer un taxi à 15 euros, bien trop cher selon lui, je commence à prendre la mesure de la situation économique du Portugal. On entend souvent parler de crise économique à Paris, alors que les terrasses parisiennes ne désemplissent pas et que les rues continuent de s'animer au rythme des boutiques de mode. La crise n'est clairement pas la même pour tout le monde. Ici à Faro, je la sens palpable. Le mot d'ordre est à l'économie, à la simplicité.

Objectif 2: s'initier aux saveurs locales

Après un saut dans la piscine sur le toit de l'hôtel, nous passons réserver une balade en bateau privé pour explorer le Parc naturel de Ria Formosa et ses jolies îles: Ilha da Culatra, Ihla do Faro et Ilha da Barreta, la célèbre île déserte de la lagune.

En attendant notre rendez-vous de 14h30 à la marina, nous partons explorer la vieille ville de Faro. À peine passés les remparts, nous découvrons un entrelacement de ruelles pavées aux petites maisons basses colorées. Les fleurs de bougainvilliers roses et orangées jaillissent le long des façades, se mêlant harmonieusement aux feuilles de bananiers et aux palmiers. Les draps bigarrés et les rideaux de dentelle blanche volent au vent. Ce mix vitaminé nous booste l'âme. Pour la première fois depuis des semaines, la vie resplendit avec la force d'un agrume. Ça pétille dans tous les sens. Odeurs de poisson grillé, couleurs vives et contrastées, alizés marins. Une vitalité naturelle qui rassérène.

Attablées sur la terrasse du restaurant Sabores da Sé, sur la jolie place Largo da Sé de Faro, aussi vaste que majestueuse, nous nous initions à la cuisine portugaise du sud. Le resto nous avait été recommandé en discutant avec une femme du coin. Un resto qui ne paie pas de mine mais dont les plats du jour semblent faire l'unanimité auprès des employés du Palais Épiscopal juste en face. Je choisis des sardines grillées accompagnées de riz aux tomates. Un classique qui ne manque pas de me mettre en bouche pour la suite du voyage!

visiter-faro-portugal-hey-flamingo restaurant-faro-sardines-largo-da-se-hey-flamingo resto-faro-largo-da-se-hey-flamingo weekend-portugal-algarve-faro-hey-flamingo rua-do-trem-faro-hey-flamingo visiter-faro-algarve-hey-flamingo ceramique-faro-portugal-hey-flamingo voyage-portugal-algarve-faro-hey-flamingo-9voyager-portugal-faro-hey-flamingo voyage-portugal-algarve-faro-hey-flamingo-blog  

ESCAPADE: UN LONG WEEKEND À FARO, PORTUGAL 

Où? Faro est la capitale de l'Agarve, une région qui se trouve au sud du Portugal. Coordonnées GPS: 37°01'49.2"N 7°55'44.1"W

Visiter Faro

  • Se balader dans la vieille ville et parcourir ses ruelles colorées
  • Monter voir la vue depuis la terrasse et le clocher de la cathédrale de Faro, qui s'élève sur la place Largo da Sé
  • Sortir des sentiers battus de la jolie vieille ville pour aller voir le mur recouvert de crânes et d'ossements humains de la Capela do Ossos (Chapelle des Os) de l'Igreja do Carmo (l'Église des Carmes). Une oeuvre morbide qui aura nécessité pas moins de 1200 squelettes. Etrange.
  • Embarquer sur un petit bateau privatif pour une excursion de 3 heures à la découverte de la lagune du parc national Ria Formosa, une merveille naturelle qui s'étend sur près de 60 km et compte plusieurs jolies îles. Choisir la mini-croisière qui vous emmènera sur les trois îles les plus emblématique de la lagune: Ihla da Faro, Ilha da Culatra et Ihla Barreta.
  • Prendre le temps de visiter l'île de Culatra. Se laisser émerveiller par la vitalité de ses couleurs, manger un délicieux Pasteis de Nata sorti du four. Et marcher quelques kilomètres jusqu'à l'immense plage sauvage qui se cache de l'autre côté du village, le long de l'océan Atlantique. Magique!

Où manger à Faro?

  • Pour du poisson grillé et des spécialités portugaises du jour, nous vous recommandons le restaurant Sabores da Sé, sur le largo da Sé. Un resto qui propose une cuisine familiale, simple et fraîche à tout petit prix. Compter environ 9 euros pour un plat. Environ 12 euros pour un menu. Choisissez une table en terrasse, idéale pour observer la vie de cette magnifique place de Faro.
  • Pour des cataplanas à partager et une cuisine portugaise plus recherchée, nous vous recommandons vivement le restaurant Tertulia Algarvia. Nous avions tellement apprécié notre première visite qu'on y est retournées une deuxième fois pour notre dernière soirée à Faro. L'accueil est très chaleureux et la terrasse aussi sublime que théâtrale. Idéal pour une soirée au coeur de la vieille ville dans une ambiance tamisée mais familiale.
Tertulia Algarvia - Praça do Afonso III, Faro - 289 82 10 44 - tertulia-algarvia.pt

Où dormir à Faro?

  • Hôtel Eva - Un hôtel 4 étoiles à Faro, à la fois confortable, propre, et parfaitement bien situé au bout des quais, à deux pas de la gare ferroviaire de Faro. Demandez une chambre avec vue sur la ville ou la lagune. Les lits sont très confortables!! Et le petit-déjeuner servi sous format buffet présente un large choix sucré et salé. Pas extraordinaire mais tout à fait correct. Un conseil, prenez un plateau et aller manger sur la terrasse extérieure qui donne sur le port. Bien plus agréable que la salle sombre du resto. Chambres à partir de 73 euros (le site dit 53 euros mais je n'en ai jamais trouvé à ce prix...), suite familiale à 179 euros. Piscine sur le toit et WiFi gratuit.
        Hôtel Eva Faro: 1 av. da Republica, Faro - 289 001 000 - hotel-eva-faro.h-rez.com
  • Stay Hotels Faro - Si voulez un hôtel pas cher à Faro, qui soit plutôt de style urbain, agréable et confortable, nous vous conseillons d'aller voir le Stay Hotels FaroLes chambres sont petites mais fonctionnelles et bien équipés. L'hôtel est situé dans la ville de Faro, à quelques pas de la vieille ville. Un peu moins calme dû à l'ambiance d'auberge de jeunesse mais très convivial. Chambres à partir de 57 euros.
  Stay Hotels Faro - rua de Portugal n.17, Faro - 289 898 080 - stayhotels.pt   
  Texte et photos: Sarah Meublat

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Escale à l'Hôtel Eva de Faro : tranquillité, confort et découverte | Hey FlamingoHey Flamingo 29 septembre 2016 at 17 h 15 min

    […] je le racontais dans l’épisode précédent, nous sommes arrivées à Faro sur un coup de tête. Nous n’avions donc qu’un vol sec, […]

  • Reply Salin 25 septembre 2016 at 7 h 08 min

    Très belle destination bien retranscrite l article est très bien ainsi ..

  • Reply Cyrielle - The Wild Panda 21 septembre 2016 at 14 h 12 min

    Quelle jolie aventure!

    • Reply Juliette Meublat 22 septembre 2016 at 16 h 18 min

      Merci Cyrielle :)En effet ma soeur Sarah a été très surprise de cette belle destination. J’ai hâte d’y aller à mon tour.

    Leave a Reply